Tribune Novembre 2020

  • Lors du conseil municipal du 20 septembre 2020, hormis le fait que l’acoustique était insuffisante et que le public n’entendait rien, plusieurs sujets ont été abordés et notamment les demandes de subventions, exercice habituel dans une municipalité.

Les réponses de la nouvelle municipalité ont laissé apparaître un manque de maîtrise et de connaissance des dossiers.

L’important n’est pas de demander de l’argent aux organismes et « on verra  après », mais de construire un projet et un dossier solide pour pouvoir solliciter une aide financière des administrations.

A l’occasion de la demande de subvention pour la réfection des chemins piétonniers, et alors que nous lui avons fait remarquer qu’elle avait déjà été accordée, Monsieur le Maire, dont l’explication était peu convaincante en conseil, nous a expliqué, quelques jours plus tard, que la « Métropole du Grand Paris souhaitait une nouvelle délibération pour légitimer la convention avec la nouvelle majorité ».

Il eut été plus simple de donner ces éclaircissement en conseil, plutôt que de laisser la confusion s’installer.

  • Un autre sujet d’interrogation et d’inquiétude nous a été exposé lors de ce conseil : la composition de la police municipale.

Monsieur le Maire a attesté ne pas vouloir dépasser 3 agents dans la police municipale :

1 brigadier, 2 agents + un ASVP ( qui n’est pas policier)

Une police municipale, avec un contingent aussi restreint, ne peut espérer exercer une présence suffisante sur la commune, car elle sera sans cesse confrontée aux problèmes d’absences et de congés.

Avant et pendant la campagne électorale, nous avions préconiser une police municipale avec un minimum de 4 agents et surtout le ralliement à la Police Municipale de Santeny.

Qu’en est-il de ce projet, qu’avait repris également la nouvelle majorité ?

  • Autre sujet de questionnement : la valse-hésitation, concernant le poste de Directeur de Cabinet.

Monsieur le Maire nous a expliqué qu’un Directeur de Cabinet était inutile dans une petite commune comme Marolles (ce que nous avons toujours dit), et qu’un élu bénévole avait été nommé comme conseiller personnel du Maire.

Or, la Mairie vient de passer une annonce pour recruter un « Collaborateur de Cabinet » dont le descriptif ressemble furieusement à celui d’un Dir/Cab !

On est en droit de s’interroger sur les réelles volontés et peut être capacités de la nouvelle majorité !

                                                                                            « Marolles, mon Village »

https://www.facebook.com/marollesmonvillage/

                                                                     marollesmonvillage94@gmail.com

Publié dans Tribune | Laisser un commentaire

Marolles Mon Village

Martine Harbulot, Présidente fondatrice de Marolles, mon village

« Marolles, mon village » est une nouvelle association pour la défense et la protection de Marolles-en-Brie.

Notre projet est de sauvegarder son site historique, son architecture Briarde ainsi que le charme de son environnement qui font de ce village une exception en plein Val-de-Marne.

Nous avons également l’ambition et la volonté d’améliorer la sécurité et la qualité de vie des Marollais et de maintenir les valeurs immobilières.

Ces projets sont ainsi définis dans les statuts de notre groupement. Nous sommes élus municipaux et actifs dans l’opposition depuis 2008.

« Marolles, mon village » est composé de membres issus de diverses associations marollaises

une équipe soudée et représentative, expérimentée dans la gestion administrative et financière.

Nous avons la volonté et la ferme détermination, avec cette nouvelle formation, de porter nos projets aux municipales de 2020.

Nous espérons que vous serez nombreux à nous suivre.

Publié dans Non classé | Un commentaire

Retour de confinement !

Chères Marollais-es, Ça y est le temps du déconfinement est arrivé et la campagne électorale reprend son cours, pour voir sa conclusion, enfin, le 28 juin.Nous sommes très heureux de vous retrouver et de pouvoir échanger de nouveau avec vous.Nous espérons que cette période, unique dans notre histoire moderne, n’aura pas été pour vous trop douloureuse. Nous savons combien certains d’entre vous ont souffert, ont eu peur, ont désespéré.Mais à toute période de douleur, succède une période de soulagement et nous y sommes. Profitons de cette semi-liberté retrouvée en conservant, bien sûr, les précautions que nous avons du intégrer et qui nous ont préservés pour le plus grand nombre d’entre nous.Cette période de confinement et d’inquiétude a développé, chez beaucoup, de nouvelles priorités comme le besoin de venir en aide à son prochain, son voisin, et a déclenché dans la France entière des opérations de solidarité. Ainsi, nous mêmes, avons rejoint, comme beaucoup de Marollais, l’organisation de Sandrine Fix, qui a créé Marolles Entrai’Aide afin de fabriquer et de fournir en urgence, les masques de protection qui manquaient cruellement à la population.Constatant également autour de nous, que certaines personnes, notamment des enfants, ne pouvaient pas communiquer et travailler par Internet, faute de matériel ou de moyen, nous avons mis en place une autre organisation que nous avons appelée : Marolles 1Enfant 1Ordi.Nous récupérons d’anciens ordinateurs ou matériels électroniques, comme des écrans, des imprimantes, des téléphones….. dont les propriétaires ne se servent plus, nous les réparons quand c’est possible, nous les remettons à zéro et nous pouvons ainsi les donner à tous ceux qui en ont besoin, principalement des enfants des familles nécessiteuses ou des seniors.Nous avons rencontré un grand succès avec cette opération, que nous continuons pour le moment, succès qui nous a d’ailleurs valu un passage sur RTL. De ce fait nous recevons, maintenant, des appels et des demandes de la France entière, qui d’ailleurs dépassent un peu nos capacités logistiques !Cette opération est pour nous une formidable expérience humaine, car les deux côtés de cette chaîne de solidarité, les donateurs et les bénéficiaires, éprouvent un sentiment de joie de plaisir : les premiers, par la conscience de faire une bonne action, en donnant et en recyclant , les seconds en étant doté d’un matériel absolument indispensable particulièrement pendant cette période.

Publié dans Actualités | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Tribune libre à paraître dans le Marolles Infos de sept 2019

Voici la rentrée, synonyme de reprise des activités professionnelles et scolaires pour la majorité des Marollais. »Marolles, mon Village », pendant ses vacances studieuses, a planifié sa campagne municipale (officiellement ouverte depuis le 1er septembre 2019).

Les élections se dérouleront les dimanches 15 et 22 mars 2020, en cas de second tour.Toute l’équipe de Marolles, mon Village entend mener une campagne dynamique, toujours honnête, sincère et juste, malgré les coups bas, les mensonges et les calomnies qui ont déjà commencé chez nos adversaires.

Au fil du temps, vous avez pu constater que toutes nos publications, tous nos écrits portaient sur des faits avérés et s’appuyaient sur des chiffres et des documents officiels, démontrant ainsi la véracité de nos déclarations.Telle a toujours été notre conception de l’information !

Chères Marollaises, chers Marollais, nous espérons que la rentrée a été douce pour chacun, et nous vous donnons rendez-vous au fil de nos futures publications.

Fidèlement vôtre

Publié dans Tribune | Laisser un commentaire

Les arbres élagués en période de nidification !

Mme le Maire, qui veut se donner des airs de protection de la nature et de l’environnement, nous prouve son manque total d’intérêt en faisant élaguer les arbres « en pleine période de nidification » ! Malheureusement ça n’est pas d’aujourd’hui que nous avons constaté cette pratique à Marolles. Alors que tous les observateurs nous alertent sur la disparition progressive des oiseaux, Mme le Maire nous démontre à quel point le sujet la « préoccupe » en détruisant leur habitat naturel. Consternant ! 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Une police municipale à Marolles !

Après des années à réclamer des moyens sécuritaires, comme les caméras et une police municipale, Sylvie Gerinte nous propose, enfin, juste avant les élections, une police municipale. On ne peut que s’en féliciter ! 

Cependant, là aussi, les choix ne sont pas forcément les plus judicieux en termes de budget.

Ainsi, pour faire court, il était prévu, de longue date, de créer une police pluri communale avec Santeny, Santeny qui vient juste de racheter l’ancien bureau des PTT pour le transformer en poste de police. 

Santeny a souhaité étendre la proposition à Mandres (Périgny n’est pas intéressé cette année) 

L’accord passé était que Marolles engage le personnel, 5 agents, que ces frais soient répartis entre les communes, et que le poste de police soit créé au frais de Santeny.

L’organisation devait être administrée par un comité de police géré par des élus et garantie par des conventions votées en conseil municipal.

Sylvie Gerinte a refusé cette organisation.

Santeny fait donc cette police, uniquement avec Mandres. 

Ils engageront 5 agents, 1 brigadier et un agent administratif, soit 7 personnes pour 400 000€, (200 000€ / commune). 

De son coté, Sylvie Gerinte a pris la décision de créer une propre police municipale uniquement pour Marolles : 

– Soit 2 agents + 1 brigadier pour un budget de 200 000 € … et 100 000 € de travaux pour créer un local

On constate donc que certains frais, comme les travaux du local, auraient pu nous être épargnés ! Par ailleurs le contingent d’agents est trop limité en cas de congés ou d’absence des agents ! Mauvais calcul !

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Tribune libre à paraître dans le Marolles Infos de mars 2019

Voisins Vigilants … ou presque !Nous, opposition, avons demandé, depuis de nombreuses années, l’installation du système Voisins Vigilants dans notre commune. Après bien des relances de notre part, Sylvie Gerinte s’est enfin décidée à mettre en place cette organisation, en 2018, 4 ans après sa prise de fonction et surtout … du bout des lèvres. Habituellement, lorsqu’une commune adhère au dispositif Voisins Vigilants, des réunions publiques sont organisées pour renseigner les populations. On leur explique pourquoi et comment devenir Voisins Vigilants, comment développer la communauté, on leur expose la méthode et le cheminement des alertes et comment motiver les administrés à adhérer en grand nombre pour une plus grande efficacité du système. A l’autre bout de l’organisation, la mairie de la commune devient Mairie Vigilante, afin d’alerter les administrés de tous problèmes de sécurité (cambriolages, comportements inquiétants, intempéries, risques sanitaires, accidents de la route, …) et de tout événement inhabituel pouvant occasionner une gêne (grève des services publics, fermeture exceptionnelle de l’école…) auprès de l’ensemble de la communauté.Mais sur Marolles point de tout cela :

  • -Pas de réunion publique organisée
  • – Une unique communication glissée dans le Marolles Infos.
  • – L’information n’est présente sur la page d’accueil de la mairie, que depuis très peu de temps.
  • – Pas ou peu d’alertes de la part de Mairie Vigilante.

La Mairie Vigilante fera-t-elle aussi long feu que « La communication de crise via Infocom », ce dispositif d’alerte à la population auquel les marollais ont été invités à s’inscrire, en 2017 et qui n’a jamais alerté personne, que ce soit en cas de tempête, inondation ou autre problème ?

Publié dans Tribune | Laisser un commentaire

Tribune libre à paraître dans le Marolles Infos de novembre 2018

LE RÔLE DE L’OPPOSITION

L’opposition dans une commune est une place ingrate, car  soumise à de multiples pressions et jouant le rôle, peu enviable, de mouche du coche.

L’opposition dérange, accuse, et peut incommoder les administrés ou ses lecteurs. Pourtant l’opposition est nécessaire pour tout système démocratique. 

Elle est un contre-pouvoir indispensable pour maintenir l’équilibre démocratique des actions municipales en étant le gardien des institutions et des procédures règlementaires, afin que ne s’instaure pas de fonctionnement autocratique. 

Malheureusement, elle est souvent empêchée dans ses actions, sa vigilance et ses combats.

L’opposition n’est pas là pour dire ce qui marche ! La municipalité se charge de communiquer largement sur ses actions et la population sait ce qui lui plait ou pas. C’est d’ailleurs une notion très subjective : Ce qui plait aux uns, ne plait pas forcément aux autres.

Non ! L’opposition est là pour dénoncer ce qui ne se voit pas, ce qui est caché, ce que la population ne connait pas ou qu’elle apprendra, trop tard, les décisions qui sont prises à son insu ou qui lui sont défavorables.

Bien sûr, l’opposition a des propositions, des idées et des projets novateurs pour la commune, contrairement à ce que prétend la majorité. Comment prétendre le contraire !

L’opposition à Marolles, c’est une association de femmes et d’hommes de tous horizons professionnels, de toutes classes sociales, désireux de s’investir directement dans la commune qu’ils ont choisie pour construire leur vie et leur famille.

Mais l’opposition c’est aussi et surtout, une autre proposition démocratique qui permet aux administrés, mécontents ou désireux de changement, d’opter pour un renouveau municipal.

Nous vous souhaitons à tous, de joyeuses fêtes de fin d’année.   

« Marolles, mon village »

Publié dans Tribune | Laisser un commentaire

Le faux du vrai !

Mme le Maire se permet de tromper les marollais par des mensonges continuels, et AFFIRME dans sa brochure Vrai/Faux, qu’elle a éditée aux frais des Marollais, que son projet Cœur de Village de 130 logements ne compte QUE 40 logements sociaux !!! 

Pour couper court à toutes ces élucubrations démagogiques et électoralistes, nous invitons Mme le Maire à relire les permis de construire qu’elle a, elle-même, signés et qui sont affichés à deux pas de la mairie . A priori : 

46 logements en accession sociale et locatif 

+ 24 logements en accessions sociale et locatif

+ 49 logements en accessions sociale et locatifs

= 119 logements en accessions sociales et locatifs

Reste 12 maisons individuelles dont on ne connaît pas le statut.

Rappelons, en outre, que ce projet est un projet 100% Valophis.

  Valophis est un bailleur social exclusivement H.L.M

Rappelons également que nous ne sommes pas opposés au principe de logements sociaux, mais « Marolles, mon village », au contraire de la municipalité, a une conception différente du logement social, moins dense, plus en rapport avec les besoins réels de la commune et qui serait, pourtant, plus en adéquation avec le quota requis par la préfecture.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire