Tribune de juillet 2021

  • Pourquoi Monsieur Boye a-t-il quitté, dans un grand fracas, l’équipe de Sylvie Gerinte, en son temps ?

On pourrait supposer qu’il avait un programme radicalement différent à proposer aux marollais ! Vraiment ?

La seule différence que l’on peut constater, à ce jour, est la gestion de la police municipale qui, il faut bien le dire, ne remporte pas un franc succès auprès des marollais, sauf auprès des jeunes délinquants qui fument et trafiquent, en toute tranquillité, aux pieds des immeubles, et nuisent de toutes les manières à la vie des riverains.

Tout le reste est rigoureusement identique aux actions de la majorité municipale précédente !

  • Pourquoi avoir fait deux listes électorales, pour en arriver là ??
  • « Cœur de Village »

D’après le Marolles Infos, les travaux de « Cœur de Village » commenceraient en septembre !

A dire vrai, cette affirmation est assez surprenante, quand on sait que les permis de construire n’étaient valables que jusqu’au 11 avril.

En effet, passé cette date, si aucun travaux n’était engagé, (constaté, deux fois, par huissier de justice), les permis de construire n’étaient plus valables !  

Alors que penser de cette entreprise, puisque, juridiquement, Monsieur le Maire ne doit pas autoriser ces constructions en l’état ?

                  Y aurait-il deux poids deux mesures en matière de droit ?

  • Encore et toujours des problèmes de stationnement aux Terrasses de la Forêt.

Le manque de places de parking empoisonne encore la vie des résidents ainsi que celle des parents d’élèves.

Le sans gêne de certains en est actuellement la cause, mais ces incidents témoignent de la situation compliquée qu’est le stationnement à cet endroit : trop de logements, pour trop peu de stationnements, avec, à la clé, des problèmes de voisinages et de riverains.

Il aurait suffi, à l’époque, de revoir la dimension du projet à la baisse pour y échapper.

Pourtant ce problème n’est rien, comparé à la crise majeure qui surviendra avec le projet « Cœur de Village ».

Depuis 13 ans, nous alertons les municipalités successives, mais rien n’y fait :

Il faut « construire » à tout prix !!!

Eh bien, le prix sera celui de la dégradation du cadre et de la qualité de vie des Marollais !

Nous vous souhaitons de bonnes vacances. Profitez pleinement de la liberté retrouvée.

  • Pourquoi Monsieur Boye a-t-il quitté, dans un grand fracas, l’équipe de Sylvie Gerinte, en son temps ?

On pourrait supposer qu’il avait un programme radicalement différent à proposer      aux marollais ! Vraiment ?

La seule différence que l’on peut constater, à ce jour, est la gestion de la police municipale qui, il faut bien le dire, ne remporte pas un franc succès auprès des marollais, sauf auprès des jeunes délinquants qui fument et trafiquent, en toute tranquillité, aux pieds des immeubles, et nuisent de toutes les manières à la vie des riverains.

Tout le reste est rigoureusement identique aux actions de la majorité municipale précédente !

  • Pourquoi avoir fait deux listes électorales, pour en arriver là ??
  • « Cœur de Village »

D’après le Marolles Infos, les travaux de « Cœur de Village » commenceraient en septembre !

A dire vrai, cette affirmation est assez surprenante, quand on sait que les permis de construire n’étaient valables que jusqu’au 11 avril.

En effet, passé cette date, si aucun travaux n’était engagé, (constaté, deux fois, par huissier de justice), les permis de construire n’étaient plus valables !  

Alors que penser de cette entreprise, puisque, juridiquement, Monsieur le Maire ne doit pas autoriser ces constructions en l’état ?

                  Y aurait-il deux poids deux mesures en matière de droit ?

  • Encore et toujours des problèmes de stationnement aux Terrasses de la Forêt.

Le manque de places de parking empoisonne encore la vie des résidents ainsi que celle des parents d’élèves.

Le sans gêne de certains en est actuellement la cause, mais ces incidents témoignent de la situation compliquée qu’est le stationnement à cet endroit : trop de logements, pour trop peu de stationnements, avec, à la clé, des problèmes de voisinages et de riverains.

Il aurait suffi, à l’époque, de revoir la dimension du projet à la baisse pour y échapper.

Pourtant ce problème n’est rien, comparé à la crise majeure qui surviendra avec le projet « Cœur de Village ».

Depuis 13 ans, nous alertons les municipalités successives, mais rien n’y fait :

Il faut « construire » à tout prix !!!

Eh bien, le prix sera celui de la dégradation du cadre et de la qualité de vie des Marollais !

Nous vous souhaitons de bonnes vacances. Profitez pleinement de la liberté retrouvée.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *